« Fiers d’être artisans », une liste qui défend les intérêts de l’ensemble de l’artisanat aubois

 

  1. Un artisanat aubois qui veut rester patron chez lui

« Fiers d’être artisans » était contre et souhaite la suppression des « commissions paritaires régionales interprofessionnelles ». Un système soutenu par l’UPA contre l’intérêt des artisans.

  • Parce que nous considérons que le dialogue social existe déjà dans les entreprises artisanales.
  • Parce que nous nous opposons à la perception de la taxe de 0,15% sur la masse salariale des artisans pour les financer.

 

 

  1. Un artisanat aubois qui ne supporte plus les dérives du RSI

 

Difficultés à s’adresser à un interlocuteur, appels de cotisations parfois farfelus mettant en péril l’équilibre financier de certains artisans… Cela suffit !

« Fiers d’être artisans » pousse à une refonte complète du système. Un livre blanc de propositions courageuses a été publié en septembre 2015 et amendé en avril 2016.

L’UPA porte une part importante de responsabilité dans ces dérives en ce qu’elle pilote le conseil d’administration national du RSI depuis sa création.

 

  1. Un artisanat aubois qui ne comprend pas les orientations actuelles de la Chambre de Métiers : quel est le bilan de la présidence UPA sortante ?

 

Arbitrages budgétaires incompréhensibles : suite à la baisse des dotations, pourquoi les arbitrages n’ont pas été en faveur du maintien, voire du développement, du nombre des animateurs économiques ? Ils sont pourtant le maillon essentiel de l’appui aux artisans sur le terrain.

 

Gestion déficitaire sur la quasi-totalité des exercices : cela est purement et simplement inacceptable car il s’agit de l’argent des artisans aubois. Ce n’est pas représentatif de la gestion en bon père de famille qui anime nos entreprises.

« Fiers d’être artisans » souhaite mettre en place un service de proximité renforcé au service des artisans et mutualiser davantage les services consulaires dans l’optique de réaliser des économies. Ne pas subir le mouvement de régionalisation pour mieux défendre les intérêts de nos artisans.

découvrez le programme
CC_Profession de foi HD.pdf
Document Adobe Acrobat [246.8 KB]